24 avril 2008

numérobis en chine, mais quelle feignasse...

Encore du retard. Mais je me rattrape avec LE post de fous. J'ai reçu ces derniers jours la visite d'une mienne amie, et ce week-end, hop à l'improvisade (pour les connaisseurs, et les br...), nous sommes parties en escapade dans le guangxi. Le Guangxi est une province du sud de la chine, à l'est du Yunnan (ça vous en dit encore plus, hein ?) et a pour capitale Guilin. Région extrêmement touristique, à cause de ça :
DSC_0168


















bam. Et là vous vous dites : bouhouhou. Pourquoi pas moi ? Oui, je sais, la vie est injuste. vous, vous creusez. (ça aussi, c'est pour les connaisseurs), pendant que je me balade dans des paysages sublimes.

Bref. Tout a commencé samedi 19. Comme toute bonne laowai qui se respecte, il m'arrive de présenter des projets auxquels je n'ai pas participé et dont je n'ai aucune idée (d'ailleurs, ils sont souvent moches). C'est ce qui m'est arrivé ce jour-là. Je jouais donc la digne représentante d'un bureau américain (aucun lien, fils unique_ papa, maman, cherchez pas, c'est pour les connaisseurs). Votre amie a donc lu, sur la scène d'un opéra s'il vous plaît, un texte qui finissait par " and live happily forever !". Autant dire que je me suis retenue de me marrer en lisant ça... Bref, 3 heures plus tard, moi en business women vachement busy, et ma mienne amie, en vacances, sommes arrivées à Guilin. Pays humide et chaud, digne d'accueillir les nouvelles aventures d'Indiana Jones. La ville chinoise du sud m'est apparue très différente de celle du nord. Le matin, j'étais en Chine, le soir, en Asie. Mystérieuse bien sûr. De Guilin, nous avons pris le bus pour Yangshuo. Petit détail, les chinois du sud ne prononcent pas les sh, les ch, et les zh comme leurs compatriotes du nord. Ils prononcent tout le temps ssss... Par ailleurs, ils ont un accent que j'adore, puisque c'est le même accent traînant que dans In the mood for love.

Bref. Arrivée à Yangshuo, pardon Yangsuo, on déniche le seul (ou presque?) taxi restant, avec sur le siège avant, un homme suant à grosses gouttes et vomissant. La chauffeur de taxi n'avait pas l'air de s'en inquiéter et lui parlait d'un ton enjoué. Nous arrivons de nuit. C'est la pleine lune. Nous distinguons les formes des montagnes et la végétation dense. Après 10 minutes, nous quittons la route, et roulons sur un chemin de terre, à travers la végétation. Enfin nous arrivons à l'auberge, le giggling tree.  Une maison rénovée avec beaucoup de goût. Nos hôtes nous accueillent très gentiment. Si vous allez dans le guangxi, c'est L'auberge qu'il faut réserver. Ils nous conseillent quelques trucs pour le lendemain.

Le lendemain.
IMG_2675





























Re-bam. Et puis, depuis le chemin, le spectacle des champs. Les paysans, les buffles et les outils (aucun outil mécanique) au premier plan, les montagnes au second. Jamais pensé voir un truc pareil. Je suis sur le cul.
Après le ptit-dej, nous partons en vélo. Nous remontons le fleuve. L'après-midi, nous descendons le Yulong river en radeau, conduit par un homme qui le dirige avec une tige de bambou. J'ai essayé 3 minutes, j'ai lamentablement dirigé notre radeau une fois vers la droite, une fois vers la gauche. Et puis j'ai arrêté mes conneries, je me suis rassise. Bon allez, encore une photo de paysage magnifique :

DSC_0081




























Photo: Zoé Dehays. (ca va, c'est bien écrit?:)

Bon, la suite au prochain post.

Posté par numerobisenchine à 00:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur numérobis en chine, mais quelle feignasse...

    fopasenfair

    y'a pas de photo de toi en laowing live happily forever !
    ça nous manque !
    nous, on va continuer de creuser.

    Posté par tantine, 24 avril 2008 à 05:01 | | Répondre
Nouveau commentaire